Homosexualité dans la société

Bienvenue sur mon blog!

 

Saviez-vous ? 8 juin, 2010

Classé dans : Statistiques — homosexualitedanslasociete @ 15:09

Les enquêtes Gallup américaines ont pu conclure entre 1977 et 2002 que l’égalité au travail pour les homosexuels est passée de 56% à 85%. De plus, l’idée d’accepter les homosexuels est passée de 34% à 52%. Les enquêtes Gallup canadiennes ont trouvé entre 1992 et 2002 que le taux de soutien au mariage homosexuel est passé de 24% à 46%. Aussi, 60% à 65% des gens entre 18 et 29 ans acceptent le mariage du même sexe. Finalement, la tolérance est plus courante chez les femmes, chez les personnes ayant un ami ou un membre de la famille homosexuel et chez les jeunes adultes. 

 

 

Les hormones prénatales et l’orientation sexuelle

Classé dans : Statistiques — homosexualitedanslasociete @ 15:07

Le fait que les jumeaux partagent le même environnement prénatal, il pourrait exister un niveau élevé d’orientation homosexuelle chez ces jumeaux. L’exposition à des taux hormonaux subis par des fœtus féminins au courant de cette période pourrait préparer la personne à être attirée par les hommes au courant de sa vie ultérieure. De plus, les capacités spatiales des hommes homosexuels ressemblent beaucoup à celles des femmes hétérosexuelles et les facteurs biologiques peuvent avoir une grande influence en intervenant dans la sexualité. Finalement, les gènes codent l’anatomie cérébrale et les hormones prénatales ce qui mènent l’enfant à favoriser certaines activités plus que d’autres liées à son sexe ou au sexe opposé.

Psychologie, 8e édition 

 

 

Les gènes et l’orientation sexuelle

Classé dans : Statistiques — homosexualitedanslasociete @ 15:04

Avec plusieurs recherches et résultats, nous pouvons prouver que l’influence génétique joue un rôle sur l’orientation sexuelle. Pourquoi existe-il un gène « gay »? Voici quelques hypothèses : 1. Il s’agit d’une sélection parentale. 2. Il pourrait y avoir transmission génétique d’origine maternelle. Par la suite, une étude italienne en 2004 de Comperiociani et Colle nous prouve qu’il y a plus de membres de la famille homosexuels du côté de la mère d’un homme homosexuel que du côté de son père. Il se peut que les gènes qui accordent un avantage reproducteur chez les mères et les tantes, influencent l’orientation sexuelle de leurs fils et de leurs neveux. 

 

 

Les origines

Classé dans : Statistiques — homosexualitedanslasociete @ 10:00

Selon une étude de Ludwig en 1995 fait sur 1004 personnages populaires, les bisexuels et les homosexuels sont souvent représentés chez les poètes (24%), les romanciers (21%), les artistes et musiciens (15%). De plus, d’après Ray Blanchard et Anthony Bogcert, les hommes qui ont des frères plus vieux, ont plus de chances à devenir ou être homosexuel. La raison est que les anticorps maternels pourraient s’affermir après chaque nouvelle grossesse portant un fœtus masculin et par la suite éviter que le cerveau fœtus d’un futur garçon de se développer comme il se doit. Par contre, les psychologues et tous ceux qui font de la recherche, n’ont point trouvé les facteurs environnementaux qui influence l’orientation sexuelle

Psychologie 8e édition

 

 

Le cerveau et l’orientation sexuelle

Classé dans : Statistiques — homosexualitedanslasociete @ 6:00

Le chercheur Simon Levay a étudié des coupes d’hypothalamus prélevées chez des homosexuels ou des hétérosexuels décédés. Après ces études, il a découvert que l’amas cellulaire était systématiquement plus grand chez les hommes hétérosexuels que chez les femmes ou les hommes homosexuels. Il dit : « Les hommes homosexuels n’ont tout simplement pas les cellules cérébrales leur permettant d’être attirés par les femmes. » 

Laura Allen et Roger Gorski, ont pu conclure que l’anatomie cérébrale a une influence sur l’orientation sexuelle. Aussi, une partie de la commissure était un tiers plus grand chez les hommes homosexuels que chez les hommes hétérosexuels. De plus, les hommes homosexuels sont plus prédisposés d’avoir une neuro-anatomie que les hommes hétérosexuels.

Psychologie, 8e édition

 

 

Quelques études de statistiques

Classé dans : Statistiques — homosexualitedanslasociete @ 2:00

D’après une étude Gallup fait en 2002, l’individu américain estime que 21% des hommes étaient gays et 22% des femmes étaient lesbiennes. De plus, selon une étude hollandaise, un plus grand nombre d’adultes ont eu une expérience homosexuelle. Un but dans la société est de faire comprendre les hétérosexuels. Une façon de faire serait de les faire comprendre c’est quoi d’être mis à l’écart pour avoir exprimé leurs sentiments envers quelqu’un du sexe opposé, écouter des gens faire des plaisanteries à propos des hétérosexuels. De plus, peut être comprendrons t-ils si la plupart des livres, films, émissions, publicités, impliquait l’homosexualité plus que l’hétérosexualité et si leur famille les rejetaient puisqu’ils sont hétérosexuel tout en les suppliant de changer leur mode de vie hétérosexuel pour un mariage homosexuel. 

Saviez-vous que plusieurs homosexuels essaient d’ignorer leurs désirs et de changer leur orientation par psychothérapie, les volontés ou même la prière? Mais tout cela n’a jamais eu grand succès. Les psychologues concluent que l’orientation sexuelle n’est pas un choix volontaire. À cause de toutes les brimades, les harcèlements et de la discrimination contre les homosexuels, la plupart des gays et lesbiennes souffrent de dépression et d’un risque de suicide élevé.

Psychologie 8e édition

 

 
 

CRC-PHONE IMPACT EXPERT |
Le Katye Pak Topaz, l'Expér... |
quotidien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madioucisse
| Les anniversaires des stars
| FRANCESCA esprit Channeling