Homosexualité dans la société

Bienvenue sur mon blog!

 

Un couple homosexuel harcelé 9 juin, 2010

Classé dans : Vidéos\Reportages — homosexualitedanslasociete @ 15:45

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Homophobie cause des suicides

Classé dans : Vidéos\Reportages — homosexualitedanslasociete @ 15:44

“Tappette”, ”Fif”, “gay” sont tous des noms que des jeunes d’aujourd’hui se font traiter dans les milieux scolaires. Ceci mène à plusieurs suicides chez des jeunes moins de 17 ans et même de 11 ans. Voici quelsques exemples (le vidéo fini à 3:40) :

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

Entrevue avec Patrick Moreau

Classé dans : Critiques,Vidéos\Reportages — homosexualitedanslasociete @ 15:37

http://videos.lcn.canoe.ca/video/75582414001/proprietaire-homophobe-entrevue-avec-patrick-moreau/

Au courant de cette entrevue, Patrick Moreau nous explique qu’il a été victime avec son conjoint d’agression et de menaces par le propriétaire de leur appartement. Évidemment, le propriétaire ne voulait pas de gays dans son bloc appartement. Cet homme entre parfois chez Patrick Moreau et son conjoint en lui disant : « Toi tu n’a pas fini avec moi. Je veux que tu sors d’ici et je vais tout faire pour que tu sors d’ici  mon « esti de tapette » ». Le propriétaire a ainsi coupé l’eau et l’électricité, et a donné un coup de poings dans l’estomac de Patrick tout en lui cassant des côtes. Il a dû aller à l’hôpital afin de se faire soigner.  Patrick Moreau et son conjoint trouve cela très injuste de se faire menacer et agresser parce qu’ils sont gays et ont fait des plaintes à la police. Celle-ci a tout fait pour les décourager en leur disant que ceci peut prendre très longtemps, parfois ils ne peuvent point régler ce genre de problème et le propriétaire se renvergera.  

Nous sommes aujourd’hui en 2010, et un couple gay ont le droit de louer un appartement et d’avoir un toit en toute sécurité. Il y a cette preuve dans la Charte Canadienne des droits et libertés. Si les gays et lesbiennes ne peuvent point faire de plainte et qu’il n’y a personne qui peut faire un changement envers toutes ces menaces et agressions qui se passe encore aujourd’hui contre les homosexuels, et que ces gens n’ont pas les mêmes droits que les hétérosexuels alors il y a certainement un problème. Nous avons bien défendue tous les homosexuels dans la Charte Canadienne des droits et libertés en résumant qu’ils ont les mêmes droits que toutes autres personnes. Avant d’avoir lue cet article, je ne savais pas a quel point c’était même un problème pour les homosexuels de louer un appartement. Il est abominable qu’un propriétaire puisse même agresser son propre client juste parce qu’il est homosexuel. C’est horrible que les polices au Québec ne puissent pas faire un meilleur effort et que les propriétaires manquent autant de respect envers les homosexuels. Je suis en accord que toutes personnes, qu’ils soient hétérosexuels ou homosexuels, ont tous les même droits d’avoir un habitat en toute sécurité puisqu’ils donnent le même montant d’argent, et ils suivent bien les mêmes règlements. 

 

 

 

Reportage de Jacques Beauchamp sur l’homophobie

Classé dans : Critiques,Vidéos\Reportages — homosexualitedanslasociete @ 15:33

http://www.radio-canada.ca/audio-video/pop.shtml#urlMedia=http://www.radio-canada.ca/Medianet/2010/CBF/Desautels201004161732_2.asx

Ce reportage audio-vidéo inclut des entrevues avec des opinions de quelques homosexuels. Tout au long de leur secondaire, ces jeunes se sont fait jeter sur des casiers, lancer des compas, de la glace, des roches etc. Ils gardent un mauvais souvenir de leur secondaire étant victime d’homophobie. Durant les entrevues, ces homosexuels nous expliquent que les jeunes ne veulent presque plus s’exprimer à cause de tous ces harcèlements et ils ne s’acceptent plus eux-mêmes. Ils en veulent énormément à leur école puisque la direction à toujours décidé de fermer les yeux envers ces problèmes. De plus, les enseignants ne voulaient surtout pas intervenir en étant neutre à ces situations puisqu’ils avaient peur d’être faussement étiquetés. Un exemple, Jonathan qui a maintenant 23 ans, a pris deux tentatives de suicides durant sa jeunesse. Il a décroché à l’école puisqu’il se faisait énormément harcelé à cause de son homosexualité. Tout ceci a empêché Jonathan à suivre son rêve : devenir infirmier. Il est maintenant préposé et aurait bien voulue avoir de meilleurs résultats à l’école. 

Pour commencer, j’ai trouvé très intéressant de pouvoir entendre la voix des jeunes victimes d’homophobes. L’intensité, la complexité et les sentiments qu’on découvre au courant des entrevues est très touchant aux yeux des témoins de ce reportage. Je suis en accord que la plupart du temps la direction ferme les yeux à ces problèmes, surtout dans les écoles catholiques à cause de la religion. Pourquoi n’avons-nous pas le droit d’utiliser le mot « Nègre », mais « Fif » et « Tapette » sont permis? On s’est bien débarrassé du racisme, et il est maintenant temps de faire le même pour l’homophobie. 

 

 

 »L’homophobie, peu importe l’orientation »

Classé dans : Articles,Vidéos\Reportages — homosexualitedanslasociete @ 15:24

 L’homophobie, cette hostilité envers ceux qui ont une attirance pour les personnes de même sexe, se manifeste intensément à l’école secondaire alors que les adolescents prennent conscience de leur orientation sexuelle.

100416jeunehomophobieintimidation8.jpg 

Des chercheurs de l’UQAM, qui se sont intéressés à la question, ont présenté les résultats de leurs travaux lors du congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) qui se déroule à l’Université de Montréal, cette semaine.

Maryline Chevrier et ses collègues ont établi que 38,6 % des élèves du 2e cycle du secondaire, ayant répondu à un questionnaire exhaustif, avaient été victimes d’incidents de nature homophobe à l’école dans la dernière année. Fait particulier : seulement 8 % d’entre eux s’étaient définis comme LGBT (lesbiennes, gais, bisexuels et transsexuels) au départ.

Ce pourcentage élevé s’expliquerait par l’importance que prend la non-conformité liée au genre à cet âge. Les jeunes qui sont différents par leur nature vestimentaire, leur style ou leurs intérêts sont souvent associés à une présomption d’homosexualité et deviennent alors l’objet de discrimination homophobe.

Pas moins de 69 % des répondants s’identifiant comme homosexuels ont vécu au moins un épisode homophobe.

Ces résultats ont été prélevés dans un échantillon de 2757 élèves provenant de 31 écoles québécoises.

De son côté, Marie-Pier Petit et son équipe se sont intéressées au phénomène de la résilience chez les adolescents gais victimes d’homophobie.

La résilience

C’est la capacité qu’a un individu de s’adapter de manière positive en dépit des circonstances particulièrement difficiles.

En se basant sur une série d’entrevues et de discussions avec une soixantaine de jeunes de 14 à 24 ans, les chercheurs ont identifié certains facteurs qui augmentent les capacités de résilience des jeunes homosexuels, dont voici quelques exemples :

 

  • L’acceptation de leur orientation sexuelle
  • L’importance des modèles positifs
  • Le soutien du milieu : l’acceptation de la famille et des amis
  • L’importance du coming out
  • L’implication dans des groupes communautaires
  • Le soutien d’amis qui partagent la même réalité

 

Certains participants relevaient aussi le fait qu’ils agissent comme des agents d’information en répondant aux questions des autres sur l’homosexualité.

Les auteurs ajoutent que le milieu scolaire offre peu de visibilité et de ressources et que, souvent, les participants sont responsables de rendre visible l’homosexualité et d’offrir des ressources.

Par : Radio-Canada

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2010/05/11/001-adolescence-homosexualite.shtml 

 

 
 

CRC-PHONE IMPACT EXPERT |
Le Katye Pak Topaz, l'Expér... |
quotidien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madioucisse
| Les anniversaires des stars
| FRANCESCA esprit Channeling